Réinventer l’énergie

Directrice générale, ENGIE

@isabelle_kocher
medal
RÉUSSITES
  • En 2016 et 2017, Isabelle Kocher est identifiée comme la 3e femme la plus puissante dans le classement international du magazine Fortune.
  • Isabelle Kocher est Chevalier de la Légion d’Honneur.
  • Elle est la seule femme dirigeante d’une entreprise du CAC 40, l’indice phare de la bourse de Paris.
pen
À NOTER

Isabelle Kocher fait partie des sept femmes “chairwomen” du World Economic Forum à Davos.

Isabelle Kocher est Directrice générale d’ENGIE, troisième plus grand groupe mondial dans le secteur de l’énergie (hors pétrole).

Diplômée de l’École Normale Supérieure (ENS-Ulm), titulaire d’une agrégation de physique et ingénieure du Corps des Mines, Isabelle Kocher est la première Française à diriger une société du CAC 40, l’indice phare de la Bourse de Paris. Ayant débuté sa carrière comme chargée de projets au sein de la Société européenne de propulsion (aujourd’hui, groupe SAFRAN), elle a rejoint la société SUEZ (devenue GDF-Suez, aujourd’hui ENGIE), en 2002. Elle y a occupé plusieurs fonctions de direction, où elle fut notamment en charge des finances et des opérations. Elle accède à la direction générale de l’entreprise en 2016.

ENGIE est présent dans plus de 70 pays, emploie environ 153000 personnes à travers le monde et a enregistré un chiffre d’affaires de 69,9 milliards d’euros en 2015. En 2016 et 2017, Isabelle Kocher obtient le 3e rang du classement international «Most Powerful Women» par le magazine Fortune. Elle fait également partie des 7 femmes «chairwomen» du World Economic Forum à Davos.

« Il ne peut y avoir de compagnie gagnante tant que la planète est perdante »

– Isabelle Kocher
medal
RÉUSSITES
  • En 2016 et 2017, Isabelle Kocher est identifiée comme la 3e femme la plus puissante dans le classement international du magazine Fortune.
  • Isabelle Kocher est Chevalier de la Légion d’Honneur.
  • Elle est la seule femme dirigeante d’une entreprise du CAC 40, l’indice phare de la bourse de Paris.
pen
À NOTER

Isabelle Kocher fait partie des sept femmes “chairwomen” du World Economic Forum à Davos.

CONFÉRENCIER PRÉCÉDENT CONFÉRENCIER SUIVANT